News Swissrescue
Point de vue récemment publié dont la traduction du résumé est la suivante :

Les dispositifs préhospitaliers de gestion des VAS sont souvent classés comme étant de base ou avancés, cette dernière catégorie comprenant à la fois les dispositifs supraglottiques (SGA) et les instruments conçus pour réaliser une intubation endotrachéale (ETI). Par conséquent, de nombreux auteurs analysent conjointement l'impact des dispositifs SGA et ETI. Il existe cependant des différences fondamentales entre ces instruments. En effet, une protection adéquate des voies respiratoires ne peut être obtenue que par l'ETI, et les dispositifs SGA ont tous des pressions de fuite relativement faibles qui peuvent compromettre à la fois l'oxygénation et la ventilation lorsque la compliance pulmonaire est diminuée. En outre, il est de plus en plus évident que les dispositifs SGA réduisent le débit sanguin carotidien en cas d'arrêt cardiaque. Néanmoins, les dispositifs SGA pourraient être particulièrement utiles dans le cadre préhospitalier où de nombreux prestataires ne sont pas suffisamment expérimentés pour réaliser une ETI en toute sécurité. Par rapport aux dispositifs de gestion des VAS de base, les dispositifs SGA permettent une meilleure oxygénation, diminuent les risques d'aspiration et permettent une mesure capnométrique plus fiable en raison de leur meilleure étanchéité. Pour toutes ces raisons, nous sommes convaincus que les appareils SGA devraient être classés dans la catégorie des "appareils de gestion intermédiaire des voies aériennes" et être systématiquement analysés séparément des appareils conçus pour effectuer des ETI.

Lien vers la publication


Cette news a été soumise par Loric Stuby
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Rechercher dans la littérature scientifique, lire les articles de manière critique et ceci afin d'obtenir les meilleures preuves disponibles (actualisées) est désormais une compétence indispensable de notre profession. Il ne s'agit pas d'être tous·tes des chercheurs, mais d'être tous·tes des praticien·ne·s basé·e·s sur des preuves.

A cette fin, une courte formation e-learning certifiante est mise à disposition par le programme "Prehospital Evidence Based Practice" de l'université de Dalhousie, d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, à un tarif abordable pour tous·tes.

Bien que des bases d'anglais soient une nécessité, il est parfois agréable de pouvoir lire en français. A cette fin, l'excellent traducteur Deepl.com permet de traduire des fichiers complets, gratuitement (de manière limitée), de façon fidèle et en gardant relativement la mise en page : https://www.deepl.com/translator/files

Lien vers la formation


Cette news a été soumise par Loric Stuby
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Cela fait maintenant 2 ans que les étudiant·e·s ambulancier·ère·s de l'école supérieure de soins ambulanciers de Genève n'ont pas occupé le Val-de-Travers (NE) pour le traditionnel Valtra qui représente le point d'orgue de leur formation.

Dès vendredi 12h jusqu'à samedi 17h, ils seront en direct sur leur page Facebook (https://www.facebook.com/EcoleSuperieureDeSoinsAmbulanciers) avec des Lives qui les mettront en scène, en compagnie des étudiant·e·s de la Haute Ecole de Santé de Genève et, pour la première fois, des aspirant·e·s de l'Académie latine des sapeurs-pompiers. De nombreux partenaires neuchâtelois et genevois seront de la partie pour offrir à ces 81 futurs professionnels un terrain d'apprentissage exceptionnel.

En tout, plus de 250 personnes s'investiront dans des simulations de haute-fidélité.

En attendant ils nous proposent une mise en bouche de choix avec le nouveau film signé YVMD, sur l'édition 2021 qui s'était déroulée en terre genevoise.

Bon visionnage !

Valtra 2022 J-1

 

Cette news a été soumise par Laurent Jampen
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
La stratégie optimale de gestion des voies aériennes en cas d'arrêt cardiaque extrahospitalier est très controversée. Les études basées sur des registres donnent des résultats contradictoires et l'impact réel de l'utilisation de dispositifs supraglottiques sur la survie et les résultats neurologiques reste inconnu. Dans une récente étude de simulation (news du 5 janvier 2022), l'utilisation d'un dispositif i-gel® était associée à des compressions thoraciques moins profondes. On a émis l'hypothèse que ces compressions moins profondes pouvaient être liées à la réalisation de compressions thoraciques dans une position au-dessus de la tête, à l'encombrement de l'ensemble de l'appareil de gestion des voies aériennes (i-gel® + filtre + capnopgraphie + BAVU) et à une profondeur d'insertion de l'i-gel® moins importante dans le mannequin par rapport à un humain. Pour vérifier cette hypothèse, nous avons effectué une analyse post hoc, qui est décrite dans cette étude. Sommairement, aucune association n'a été trouvée entre la position au-dessus de la tête et la profondeur de compression.

Plus d’informations, notamment la vidéo de démonstration de l’approche expérimentale, sur https://swiss-cpr-studies.ch/.
 

Lien vers la publication

 

Cette news a été soumise par Loric Stuby
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Bonjour à tous, nous organisons le 1er septembre 2022 la première journée romande de la recherche préhospitalière. Cette journée est organisée conjointement par le SPS Neuchâtel et l'ASA section Neuchâteloise.

Cette journée est spécialement destinée pour les ambulancier·ère·s mais ouvert à tout intervenant·e préhospitalier·ère qui sont intéressé·e·s par la recherche. Nous avons fait notre maximum pour que la journée soit intéressante, sympathique et abordable.

Les étudiant·e·s et les membres ASA bénéficient d'un prix spécialement bas !

Vous trouverez toutes les infos ici : http://swissrescue.ch/recherche/

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de précisions !

Samuel

Notre site web

 

Cette news a été soumise par Samuel Zünd
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Vous êtes un·e professionnel·le de la santé, du social et du judiciaire confronté·e régulièrement ou épisodiquement à des situations de violence ?

L’Unité de médecine des violences (UMV) du Centre universitaire romand de médecine légale et La Source vous proposent le « CAS Violence interpersonnelle : aspects et soins médico-légaux ».

Cette formation vous permettra de :
• Intégrer la violence dans votre évaluation et en repérer les indices ;
• Distinguer les différents types de violence sur le plan théorique et dans les situations concrètes ;
• Evaluer la dangerosité d’une situation de violence ;
• Vous initier aux soins médico-légaux à apporter aux victimes de violences ;
• Orienter adéquatement les victimes au sein du réseau.

Responsables :
• Dre Nathalie Romain-Glassey, médecin légiste responsable de l’Unité de médecine des violences,
• Corinne Ghaber, maître d’enseignement, Institut et Haute École de la Santé La Source.
 
La 6è édition de ce CAS débute le 21 septembre 2022 :
• Au programme : 2 modules de 7 jours répartis entre septembre 2022 et mars 2023, y compris 1 jour de stage à l’UMV.
• A l’issu de cette formation, vous obtiendrez 10 crédits ECTS et pour les médecins, 84 crédits reconnus par la Société suisse de médecine légale.

Pour en savoir plus sur ce CAS ou si vous avez des questions ou besoin de conseils ?
• Rendez-vous à la séance d’information du 7 juin. Inscription ici.
• Contactez-nous au +41 21 556 41 80 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
 

Lien vers le site internet de l'école de La Source

 

Cette news a été soumise par Cédric Frioud
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
­